Redonner un aspect neuf à son plafond

Au fil du temps, le plafond se fissure, prend des tâches, trouve sa peinture se détériorer, etc., bref, il s’abîme. Il est alors nécessaire d’y apporter un coup de neuf. Pour cela, on peut soir faire les travaux soi-même, soit faire appel à un professionnel. Dans tous les cas, il faut en connaître les étapes nécessaires.

Avant la rénovation du plafond même

En premier lieu, il faut s’assurer d’avoir le maximum d’espace pour travailler sereinement. L’idéal serait alors de déplacer les meubles présents dans la pièce concernée. A défaut d’espace disponible dans les autres pièces, il faut tout au moins les couvrir.
Ensuite, il faut notamment vérifier qu’il n’y a aucune trace d’humidité ou de moisissures sur le plafond à rénover. Si c’est le cas, il faut en déterminer l’origine et y remédier une bonne fois pour toute, outre le nettoyage nécessaire. Sinon, il faut bien évidemment remédier également aux éventuelles fissures, en faisant appel par exemple à de l’enduit.

Plusieurs revêtements possibles mais des précautions incontournables

Pour qu’un plafond retrouve une apparence neuve embellissant l’ensemble de la pièce, on a le choix d’un grand nombre de revêtements. On peut, entre autres, citer l’enduit, le crépi, la peinture, ou encore le papier peint. Dans tous les cas, il faut s’assurer d’une bonne adhésion du revêtement. Il faut alors que le plafond à remettre à neuf soit bien nettoyé et dépoussiéré, pour qu’il devienne sain et lisse. Par ailleurs, il faut « évaluer » la porosité de l’ancien plafond et y remédier s’il est trop poreux ou au contraire pas assez.
Sinon, il faut également savoir qu’outre les revêtements cités ci-dessus, il y a également l’option d’un faux plafond. Celui-ci présente l’avantage de cacher par exemple les éventuels fils électriques qui « traînent », outre pouvoir s’adapter à tout type de support.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *