Votre nouveau portail de jardin

Vous venez de refaire la peinture extérieure de votre maison. Vous avez également réaménagé votre jardin pour qu’il soit plus verdoyant et pour que, lorsque les belles saisons arrivent, c’est un magnifique spectacle de fleurs qui se dévoile à vos yeux et à ceux de vos hôtes. Il reste un détail à régler : votre portail n’est plus tout à fait jeune. Même quelques coups de peinture ne suffiront pas à lui redonner est aspect présentable. Vous avez donc pris votre décision : vous aurez un nouveau portail. Les quelques conseils donnés ici vous seront probablement utiles.

Le type de portail à choisir

Vous avez un espace limité ? On ne saurait que trop vous conseiller d’opter pour un portail coulissant. Bien évidemment, vous pouvez aussi opter pour des portails à un ou deux battants. Si l’entrée donne directement sur le garage, il va de soit que les deux battants s’imposent. Si l’entrée introduit dans le jardin, en principe, un battant unique devrait faire l’affaire. Concernant l’esthétique, il n’y a pas de recommandation précise : c’est une histoire de goût. Veillez toutefois à harmoniser la forme de votre portail avec l’allure général de votre quartier, du moins, celles des maisons situées directement à proximité. De même, prenez en compte l’aspect de votre clôture de façon à ce qu’il n’y ait qu’un minimum de contraste entre celle-ci et le design du portail.

La matière de votre portail

Vous êtes amoureux de la nature ? Misez sur un portail en bois. Néanmoins, assurez-vous auprès du fabricant ou du menuisier qu’il a bien mis les protections nécessaires pour que l’essence utilisée soit capable de résister sans difficulté aux intempéries, et d’une manière générale, aux caprices du temps (soleil, forte température, pluie, neige, vent…). Vous préférez la sécurité au respect d’une âme écologique ? Le portail en fer est pour vous : il est difficile à fracturer et à escalader. Ici également, exigez que les produits de protection, notamment, les antirouilles soient bien appliqués. Veillez également à ce que votre portail ait une bonne épaisseur, ce qui, bien évidemment, implique qu’il soit quelque peu lourd. Vous souhaitez un produit léger, esthétique, facile à entretenir et qui dure admirablement dans le temps ? Prenez un portail en aluminium. Il va incroyablement traverser les années, sans quasiment pas, «d’égratignures». De plus, il ne requiert que peu de temps d’entretien. Bref, c’est la solution de praticité idéale !

L’installation de votre portail

En principe, le fabricant fait l’installation pour vous. Si ce n’est pas le cas, consultez un tutoriel pour installer un portail en aluminium. Avec la notice d’installation en plus, vous devriez normalement vous en sortir sans grande difficulté. Dans le cas d’un portail en bois, il est mieux de faire appel à un menuisier. Pour un portail en fer, faites-vous aider d’un forgeron qualifié ou, si vous en trouvez, un métallurgiste. Ces artisans ont le souci du travail bien fait et du détail. Ils ne vous décevront pas, sauf dans des conjectures exceptionnelles. Sans compter que vous n’avez pas à leur dire ce qu’ils ont à faire puisqu’ils sont professionnels et expérimentés, voire des experts dans leur domaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *