La VMC double flux : un équipement indispensable dans le logement

Pour respirer de l’air frais chez soi, il est nécessaire de s’équiper d’un système efficace et performant comme une VMC double flux. Très présente sur le commerce ces dernières années, elle permet de renouveler l’air intérieur avec des débits réglés à l’avance. Tour d’horizon sur les atouts du matériel pour les particuliers.

Pourquoi installer une VMC double flux dans le logement ?

 

L’installation d’une VMC double flux est très bénéfique pour les consommateurs vivant dans une maison passive. En effet, elle est étanche à l’air et promet une réduction de la facture énergétique. Elle recycle les calories qu’elle complète ensuite par une isolation écologique. De plus, elle améliore la qualité de l’air et offre un cadre de vie plus sain aux occupants. En principe, elle est composée d’une prise d’entrée d’air permettant d’évacuer l’air vicié. Ce matériel limite les pertes de chaleur, car elle peut désormais la récupérer par le biais d’un système de ventilation.

 

Le dispositif constitue une excellente isolation phonique, et procure un meilleur confort thermique. De ce fait, plus besoin d’entrées d’air au-dessus des fenêtres. Cela réduit efficacement les bruits de l’extérieur. Les occupants profiteront d’un confort optimal dans le cocoon, puisqu’il est plus agréable d’avoir de l’air entrant à 10°C qu’à -5°C. La qualité de l’air est excellente, car les pollens, les moisissures, les particules fines et les bactéries sont éliminés. Grâce à ce système innovant, les particuliers vivent dorénavant dans un logement mieux chauffé et dans une atmosphère plus saine. Il est également compatible avec les puits canadiens, et permet de rafraîchir les particuliers en été.

Comment poser ce type d’équipement chez soi ?

Après l’achat de la VMC, il est temps de se mettre aux travaux de pose. Cependant, ce genre d’opération requiert les compétences d’un professionnel du domaine. C’est la raison pour laquelle il faut faire appel à un Installateur de VMC professionnel, à l’exemple de Brink climate systems. En effet, il est nécessaire de dimensionner le matériel selon un taux de renouvellement d’air se situant à 0, 30l/s selon le mètre de surface au sol. Pour des pièces comme la cuisine, la salle de bain et le WC, des taux de renouvellement d’air plus élevés sont requis.

 

Seul un expert dans le domaine est en connaissance de ces spécificités. Pour réaliser un travail dans les règles de l’art, il doit se munir de matériels spécifiques comme un caisson d’extraction, un bloc échangeur thermique, des conduits souples isolés, etc. Ce genre d’opération s’effectue étape par étape pour éviter de faire des erreurs. Il ne reste plus qu’à trouver le prestataire à qui confier ce genre de mission. L’idéal est d’en choisir un avec l’aide d’un proche ou de l’entourage ayant déjà eu affaire avec ce type de professionnel. Ces personnes sont les mieux qualifiées pour proposer un bon installateur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *