Pinces : savoir les différencier

Pour ne pas se perdre dans la grande diversité des modèles de pince, suivez le guide !

Les pinces coupantes

Il existe les pinces servant à couper les fils, à venir à bout des clous récalcitrants et à arracher les vis après un dévissage. À cette série s’ajoutent les pinces destinées aux fils ainsi qu’aux câbles trop résistants, car ils sont fabriqués en cuivre ou en aluminium. Pour les tôles, l’acier et les boulons, faites le choix d’une cisaille.

Les tenailles

Si vous êtes amené à arracher quelque chose durant votre séance de bricolage, il n’y a pas mieux que les tenailles. En tout, 3 modèles sont disponibles : la tenaille pour les clous, les vis ainsi que les agrafes ; la tenaille de bétonnage ; la tenaille asymétrique pour les travaux nécessitant beaucoup de force.

Les pinces de serrage

La pince universelle convient aux petites tâches nécessitant une force modérée. Les pinces téléphones possèdent soit un bec droit soit un bec coudé. Elles sont conçues pour tenir un fil ou un câble, mais éventuellement les plier.

La pince multiprise est également désignée par « pince crocodile » du fait de la forme de son bec. Son utilisation convient au serrage des boulons faisant 42 mm de diamètre. Elles sont en outre adaptées à la manipulation des tubes. Enfin, pour les œuvres requérant de la vigueur, il vaut mieux s’orienter vers une pince de blocage sur lequel il est possible de régler la taille du bloc.

Les autres pinces

Vous souhaitez découvrir un fil ? Prenez une pince à dénuder. Veillez toutefois à ce que votre fil possède une épaisseur comprise entre 0,5 et 2,5 mm. Par ailleurs, pour disposer ou ôter des clips, utilisez une pince à clips. Vous avez le choix entre un modèle doté d’un bec droit ou celui se finissant avec un bec coudé. Enfin, pour les travaux de rivetage, servez-vous d’une pince à riveter.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *