Abri ou cabane de jardin : focus sur la règlementation

Il est courant de trouver un abri dans un jardin pour le rangement de ses outils de jardinage et de bricolage. Mais savons-nous que la mise en place de ce genre de petite construction est soumise à une règlementation ?

Les démarches administratives à suivre

Les critères à retenir pour la règlementation de la construction d’une cabane de jardin résident surtout dans les dimensions qu’elle peut avoir. Pour un abri de moins de 5m², aucune démarche administrative n’est nécessaire. Entre 5m² et moins de 20m² de dimensions, il faut entamer une déclaration préalable de travaux. À partir de 20m² de dimensions, il faut faire une demande de permis de construire auprès de la mairie de la ville. Concernant les taxes, au-delà de 5m², votre abri de jardin est imposable. L’accord du permis de construire peut prendre plusieurs semaines, car il faut que l’emplacement de votre abri ou cabanon de jardin respecte les distances avec les propriétés voisines ainsi qu’avec la voie publique. Un permis de construire pour un abri de jardin peut être refusé pour des raisons de limite.

Les différents types d’abri de jardin

De nombreux types d’abri de jardin sont disponibles sur le marché. Il existe des préfabriqués, mais vous pouvez opter pour un bricolage personnel. Le plus courant est la cabane de jardin en bois. Généralement, elles sont en bois de pin traité et d’une épaisseur de 12 à 45mm. Vous pouvez aussi opter pour un abri de jardin en métal, adapté pour le rangement surtout. Ils sont moins onéreux et peuvent durer des années s’il s’agit de métal galvanisé. Les modèles en PVC sont faciles à monter et à entretenir. Le seul hic, c’est la résistance au climat et aux intempéries. Enfin, il y a les modèles en verre, qui servent de serre et contenir le matériel de bricolage et de jardinage en même temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *