Bricolage et maçonnerie : Comment faire le bon choix d’un enduit ?

Dans la maçonnerie, l’enduit est un élément essentiel qui vous permet de masquer toute sorte d’imperfection au niveau de vos murs. Il peut également être utilisé comme produit de bricolage si vous remarquez des soucis sur un pan de votre mur ou sur un plafond plâtré. Cependant, avant de se lancer dans un bricolage avec de l’enduit, il vous sera utile de connaitre ces quelques recommandations pour bien choisir votre enduit.

L’enduit et son usage

Un enduit permet d’aplanir la surface d’un mur ou d’un plafond qui présente des défauts. Il s’utilise en maçonnerie, mais aussi en bricolage. C’est un produit qui est généralement, confondu avec le plâtre, surtout chez les bricoleurs du dimanche. Cependant, il faut faire attention, car ce sont deux produits complètement différents. C’est de là que devra se faire votre choix, en premier lieu. Il faut en effet, savoir que l’enduit et le plâtre n’ont pas les mêmes adhérences lorsqu’ils sont appliqués sur une surface plane. L’enduit est plus adapté si votre mur est bien lisse, mais aussi, sur une surface qui peut être rugueuse, tandis que le plâtre ne peut s’adhérer qu’à un mur ou un plafond rugueux. Par ailleurs, on notera aussi que l’enduit sèche plus rapidement que le plâtre, et a une durée de vie plus longue que ce dernier. Cependant, il faut aussi noter qu’on peut avoir différentes sortes d’enduits sur le marché et de cela, dépend son niveau d’adhérence, sa longévité et son temps de séchage. En effet, on peut trouver sur le marché, des enduits qui servent seulement à reboucher les fissures constatées sur le mur. Il existe également des produits qui sont là pour ajuster l’angle mural. On peut aussi choisir des enduits qui servent au lissage de la surface du mur et du plafond. Les enduits peuvent aussi être spécialement conçus pour s’adhérer au bois. Ces derniers sont plus adaptés et permettent d’aplanir plus facilement la surface du bois et de cacher les imperfections dus au craquement de la surface du bois. Il y a aussi les enduits qui sont spécialement faits pour les environnements extérieurs et qui peuvent supporter la variation du climat. Et enfin, sur le marché, on peut aussi trouver des enduits en poudre et ceux qui sont déjà préparés. Le choix dépendra donc, de votre confort d’utilisation et du type de mur à traiter.

Les autres points à connaitre avant de se lancer dans l’achat de l’enduit

Une fois que vous aurez défini quel type de mur sera à réparer, vous devez choisir entre l’enduit en poudre et l’enduit tout fait. Nous vous recommandons dans ce cas, de choisir un enduit en poudre pour plusieurs raisons. En effet, ce produit est plus économique. Un kg de poudre peut entre autre, produire plus d’enduit qu’1 kg de produit déjà préparé. Par ailleurs, les poudres sont aussi plus sûres pour la santé et n’émanent pas d’agents polluants comme les produits déjà préparés. Ils sont généralement, conditionnés dans du papier et peuvent se garder à l’abri sur une longue période. Les enduits tout faits peuvent se périmés plus rapidement. Il est également possible de doser la texture de l’enduit en poudre en fonction de ses besoins et du type de travail à faire sur le mur ou le plafond. Et enfin, il faut savoir que selon le dosage, le produit peut sécher plus rapidement. Ensuite, lors de la démarche d’achat, il faut bien dire au vendeur le type de mur à travailler. L’enduit doit être adapté à une situation extérieure si vous voulez bricoler la façade de votre maison. Il doit également, avoir une bonne adhérence si le travail se fait au niveau du plafond. Il sera aussi nécessaire de mentionner le type de surface à travailler si c’est du bois ou du placo-plâtre. Et enfin, On doit déterminer avec le vendeur si ce dernier sert seulement à la réparation du mur ou se destine à la finition de ce dernier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *