Tout savoir sur les normes d’un tableau électrique

De nos jours, un tableau électrique doit répondre à certaines exigences et être validé par un exécutant du Consuel par une attestation pour être opérationnel. Un tableau électrique doit respecter la norme NF C 15-100 avant d’être installé partiellement ou complètement.

Comment faire pour respecter la norme ?

Si vous êtes propriétaire d’une maison, la responsabilité vous revient. Si vous êtes locataire, cette responsabilité revient à votre syndic ou à votre propriétaire. Pour mettre aux normes un tableau électrique, il faut procéder à la désinstallation du coffret afin de changer le tableau électrique. Pour ce faire, il faut suivre les étapes essentielles. D’abord, il faut localiser les circuits existants en allumant tous les lampes de la maison et en branchant le maximum d’appareils. Il faut ensuite ôter une à une les cartouches coupe-circuit de l’ancien tableau pour classer les circuits concordants et repérer les éléments importants pour le nouveau tableau. Il faut par la suite trouver un nouveau tableau électrique approprié, c’est-à-dire un tableau électrique de bonne taille, un tableau électrique disposant d’un nombre de modules suffisant et d’au moins deux disjoncteurs. Puis, avant d’effectuer l’aménagement du nouveau tableau électrique, n’oubliez pas de couper le courant et de l’installer le plus près possible du disjoncteur général. À noter que le coffret doit se trouver à environ 1 mètre et 1,80 mètre du plancher. Après l’installation, il vous suffit de raccorder le tableau électrique neuf aux bornes de branchement du disjoncteur général. Si vous n’êtes pas bricoleur et que le travail vous semble difficile, l’idéal est de faire appel à un professionnel pour réaliser ce genre de travaux.

Les équipements obligatoires et préconisés d’un tableau électrique

Vous pouvez connaître les normes de tableau électrique sur le site Hager. Mais de manière succincte, sachez qu’en plus du respect de la norme NF C 15-100, un tableau électrique doit être muni de divers équipements obligatoires pour garantir la sécurité des usagers. Il doit notamment être doté d’un dispositif de coupure d’urgence, d’un câblage avec des rails inclinables, de protections différentielles qui servent à déceler une fuite, d’un disjoncteur différentiel et d’un équipement de protection pour chaque circuit. Par ailleurs, l’installation d’un tableau électrique doit se faire à l’intérieur de l’habitat et une réserve d’emplacements de 20 % doit être disponible en cas de transformation éventuelle de la maison. Enfin, l’installation d’un parafoudre avec un tableau électrique est toujours recommandée par les experts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *