Comment réaliser une bonne isolation des combles ?

En matière de confort domestique, il est aujourd’hui impératif d’avoir une isolation thermique efficace. La perte de chaleur dans une maison se localise principalement au niveau de la toiture. C’est à cet endroit que plus d’un tiers de la chaleur intérieure du bâtiment remonte et stagne. C’est la raison pour laquelle, effectuer une bonne isolation des combles est primordial. Cela permet également de réaliser une économie considérable sur la facture du chauffage.

Bien connaitre le type d’isolant à appliquer

Il existe trois catégories de matières isolantes : les isolants naturels, les isolants minéraux et les isolants synthétiques.

Employés surtout par ceux qui sont soucieux de l’environnement, les isolants naturels possèdent l’avantage d’être économiques, et offrent une grande facilité d’utilisation. Ils se présentent sous plusieurs formes telles que la laine de mouton, le liège, la laine de coton, ou encore les fibres de bois. Grand nombre d’écologistes optent pour la technique d’isolation par l’ouate de cellulose.

Les isolants minéraux, comme leur nom l’indique, sont fabriqués à base de matières minérales. Ils procurent une grande capacité thermique et se présentent sous des formes maniables et faciles à installer. Ce sont des matériaux durables et incombustibles. Ces qualités font que les professionnels privilégient davantage une isolation avec de la laine de roche ou de la laine de verre. Le verre cellulaire fait également partie des isolants minéraux les plus utilisés.

Les isolants synthétiques comprennent les polystyrènes, les polyuréthanes ou encore la mousse phénolique. Malgré sa faible tenue au feu et au rayonnement ultraviolet, ce type d’isolant possède des propriétés d’isolation thermique très élevées. Il se présente souvent sous forme de panneaux faits à base de mousses synthétiques. Étanches à l’eau, les isolants synthétiques sont utilisés pour les sols, les toitures et les murs.

Les points essentiels dans la pose d’une isolation des combles

Pour obtenir un Certificat d’Économie d’Énergie et bénéficier du programme d’isolation des combles à 1 €, quelques critères sont à respecter durant l’isolation du comble. En premier lieu, la maison doit être âgée d’au moins deux ans. Ensuite, la mise en place de l’isolation requiert impérativement les services d’un professionnel RGE labellisé. Ce dernier garantit le bon déroulement du chantier et certifie la pose d’une quantité suffisante de matériau pour atteindre la résistance thermique minimale demandée.

Par ailleurs, les matériaux utilisés doivent satisfaire les qualités techniques imposées par l’ACERMI ou l’Association pour la Certification des Matériaux Isolants. Le respect de toutes ces conditions permet au propriétaire de réaliser des économies sur sa facture d’énergie.

Les techniques les plus utilisées pour l’isolation des combles, qu’ils soient aménageables ou perdus, sont nombreuses. À titre d’exemple, le soufflage reste un des favoris des professionnels. Cependant, ils existent d’autres méthodes plus simplifiées comme le déroulement des matériaux isolants sur le sol ou encore le skarting.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *