Tout ce qu’il faut savoir pour changer les fenêtres de son habitation

Cette année, de nombreux particuliers envisagent de changer les fenêtres de leurs logements. Menuiseries vétustes, manque de luminosité ou encore la recherche d’une meilleure performance thermique, plusieurs raisons peuvent expliquer cette décision. Mais avant de choisir les nouvelles ouvertures, il faut d’abord se poser les questions essentielles. Aussi, les propriétaires doivent s’informer sur les différentes solutions qui permettent de financer les travaux et amoindrir les frais.

Les critères à connaitre pour choisir les nouvelles fenêtres

En moyenne, un foyer sur trois change de fenêtres au moins une fois tous les dix ans. Les particuliers entreprennent le plus souvent cette opération lors des travaux de rénovation. Le changement des menuiseries permet de redonner instantanément du charme à son intérieur et à la façade. Aussi, cela offre un meilleur confort. En effet, les nouvelles ouvertures peuvent considérablement améliorer les performances thermiques de l’habitation. Ce qui réduira la consommation en énergie, et donc, les factures annuelles.

Bien sûr, pour obtenir les résultats escomptés, il est nécessaire de choisir les fenêtres avec soin. Ici, le choix des matériaux est particulièrement déterminant. Si l’on recherche une matière résistante, isolante avec un excellent rapport qualité/prix, le PVC constitue une valeur sûre. Le bois, quant à lui, donne directement du charme à tout type de résidence. Il est également réputé pour sa performance énergétique. Autrefois, ce matériau nécessitait des entretiens réguliers. Mais aujourd’hui, les fabricants utilisent des traitements adaptés pour protéger la structure.

Enfin, outre le cadran, la qualité du vitrage est aussi importante. Selon la loi, chaque maison devrait être équipée d’un double vitrage pour bénéficier d’un meilleur confort thermique et acoustique.

Les solutions pour changer de fenêtres à moindres frais

Le changement de menuiseries offre plusieurs avantages. Seulement, cela requiert un réel investissement. D’autant plus que les propriétaires doivent solliciter un professionnel dans la pose fenêtres. En effet, les prises de mesure, la découpe du cadran ainsi que l’installation nécessitent l’intervention de spécialistes. L’achat des matériels et le coût total de la main-d’œuvre peuvent alors revenir très chers. Heureusement que les foyers français peuvent désormais bénéficier d’une aide financière pour financer les travaux.

Supprimé en juin 2018, le gouvernement a de nouveau inclus le remplacement des volets dans le CITE. Mais cette fois, la subvention est plafonnée à 100 euros par fenêtre. Aussi, elle concernera uniquement le passage d’un simple au double vitrage. La plupart des ménages peuvent profiter de ce système et acheter des fenêtres avec crédit d’impôt. Il faudra cependant s’informer sur les différentes conditions d’éligibilité. Parmi ces dernières, la loi exige que les travaux soient réalisés par un professionnel RGE. Il est donc nécessaire de faire appel à des artisans agréés ou une entreprise spécialisée pour fabriquer les menuiseries et effectuer les installations. Les sites web des enseignes donnent diverses informations sur les tarifs des prestations et la qualité des produits en vente.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *