Le démoussage : un passage obligé pour une meilleure protection de la toiture

La toiture est l’élément de la maison le plus exposé aux intempéries et aux agressions extérieures. Pour prévenir le développement des végétaux, il est important de bien l’entretenir. Qu’il s’agisse d’un toit en bois, en zinc, en tuile ou en verre, le démoussage est un passage obligé. Une fois les déchets s’accumulent, il est beaucoup plus difficile de s’en débarrasser. C’est pourquoi il est conseillé de nettoyer régulièrement son toit.

À quel moment procéder au démoussage de la toiture ?

 

Cette opération est primordiale pour se protéger des intempéries. En effet, les conditions climatiques auxquelles sont confrontés les logements accélèrent l’apparition des taches et des mousses sur le toit. Il faut dire que les facteurs météorologiques tels que la neige, le soleil et la pluie favorisent la détérioration du toit. Les particuliers peuvent également envisager de démousser la toiture en cas de revente. Pour attirer un maximum de client, il est important que la maison soit impeccable et plus particulièrement sa toiture. La présence de champignons ou d’algues rend les tuiles poreuses.

 

Les déchets vont rapidement s’infiltrer sous les ardoises et vont retenir les eaux pluviales. Ce qui va entraîner le craquèlement des tuiles et encourager la pénétration de l’eau. L’étanchéité du toit sera également affectée. Pour localiser l’origine de la détérioration de la toiture, il est préférable de recourir à un professionnel. Il est le seul habilité à définir la période idéale pour entamer les travaux d’entretien. En général, il est recommandé de démousser le toit après 10 ans d’existence. S’il a plus de 20 ans, il est conseillé de le nettoyer et de le vérifier tous les 2 ans. D’autres facteurs comme la nature du matériau de couverture permettent de déterminer le moment idéal pour l’entretenir.

Comment bien réaliser l’opération ?

 

Certaines personnes préfèrent réaliser eux-mêmes l’opération, tandis que d’autres préfèrent contacter une entreprise spécialisée en nettoyage toiture en Bouches-du-Rhône, par exemple. La seconde option s’avère la meilleure étant donné qu’il peut être dangereux d’accéder sur un toit. De plus, il faudra vérifier au préalable les prévisions météorologiques pour éviter les éventuels accidents qui peuvent survenir. Un nettoyeur qualifié procèdera à l’entretien étape par étape. Tout d’abord, il va nettoyer les gouttières pour enlever les débris accumulés comme les petites branches, les feuilles, etc. Ensuite, il va frotter les traces évidentes de végétaux à l’aide d’une brosse et de l’eau. Il est fortement déconseillé d’utiliser un détergent, plus particulièrement de l’eau de Javel.

 

Ce produit attaque rapidement les tuiles comme les ardoises. Pour le rinçage, il utilisera un nettoyeur basse ou moyenne pression ou tout simplement, un tuyau d’arrosage. Une fois le toit propre, le spécialiste appliquera un produit pour retarder la réapparition des végétaux et efficace contre les algues, les mousses et les champignons. Ce type de traitement améliore ainsi l’imperméabilité du matériau de couvertures. Aussi, il réduit les risques d’infiltrations et les dommages causés par le gel. Il permet aussi de favoriser la longévité du toit et donc, de la construction. Ce genre d’opération ne dure que quelques heures et en vaut vraiment la peine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *